Tous les mois recevez un rappel des nouvelles publications

© 2019 by Gabriel GAUDEBERT

  • Gabriel GAUDEBERT

Placer son argent au bon endroit

Mis à jour : 25 juil 2019

Aujourd'hui placer son argent en sécurité rapporte peu. Faut-il prendre des risques sur des produits plus rémunérateurs ? Beaucoup de sites internet traitent la question mais où trouver une information fiable. Quels placements originaux ?

Vous trouverez dans cette fiche les placements pour des budgets limités et donc n’apparaissent les placements en Bourse et autres systèmes complexes.



Placer son argent au bon endroit

Une épargne sécure, disponible rapidement mais qui rapportent peu

Si vous avez entre 12 ans et moins de 25 ans vous pouvez déposer votre argent sur un Livret jeune qui vous rapportera par an au moins 0.75 % et plus suivant les banques. Il peut y être déposé jusqu’à 1 600€.

  • Si vous ne payez pas d’impôts ou très peu vous avez droit au Livret d’Epargne Populaire (LEP) qui vous donnera des intérêts de 1.25 %. Il peut y être déposé jusqu’à 7 700 €

  • Le livret le plus connu est le Livret A destiné à financer le logement social. Il vous rapportera par an 0.75 % et on peut y déposer jusqu’à 22 950 €.

  • En même temps que vous avez un livret A vous pouvez aussi ouvrir un Livret de développement durable et solidaire (LDDS) dont les fonds serviront en matière d’actions environnementales. Il vous rapportera par an 0.75 % et on peut y déposer jusqu’à 12 000 €.

  • Attention : vous pouvez ouvrir les 4 livrets ci-dessus, si vous avez droit, mais vous pouvez détenir qu’un seul de chacun de ces livrets dans l’ensemble des banques.

Les trois livrets ci-dessus ne sont pas soumis à des prélèvements sociaux, ni impôt contrairement aux formules suivantes :

  • le Compte épargne logement (CEL), dont l’épargne est disponible en permanence si vous avez besoin de financer des travaux dans le logement dont vous êtes propriétaire. Il vous rapportera par an 0.50 % et on peut y déposer jusqu’à 15 300 €.

  • Si avez un projet d’accession à la propriété le Plan d’épargne logement (PEL), moins disponible, mais mieux rémunéré. L’épargne constituée vous servira comme apport personnel et vous bénéficierez de conditions de prêt plus avantageuses lors de l’achat ou la construction de son habitat. Il vous rapportera par an 1 % et on peut y déposer jusqu’à 61 200 €.

  • Le livret B de la Caisse d’Epargne ou Livret de banque rapporte très peu, voir le taux est plus bas que la hausse des prix. A n’utiliser qu’en attente d’une autre solution.

Les comptes sur livrets et les plans d’épargne bénéficient de la garantie du Fonds de garantie des dépôts pour un montant plafonné à 100 000 € par client et par banque. Pour plus de détails sur ce fond cliquez ici 


Les taux d’intérêts donnés ci-dessus et les plafonds de dépôts sont ceux en vigueur au moment de la publication du post. Pour vous tenir au courant des derniers taux et conditions consulter le site du Ministère des Finances et de l’Economie.



Placements à plus long terme

L’assurance vie est une double solution pour placer ses économies et pour transmettre un capital à ses enfants. Il existe deux formes de contrats d’assurance-vie :

  • le « fonds en euros » géré par le vendeur de l’assurance vie. Sa performance est en perpétuelle baisse et est en 2018 autour de 2%. Vous trouvez sur le Journal du Net le tableau des performances des différents fonds. La plupart des fonds en euros affiche une garantie en capital c’est-à-dire que vous retrouverez votre mise de départ. Les intérêts annuels sont définitivement acquis. Le capital est disponible en permanence c’est çà dire que vous pouvez effectuer des retraits quand vous souhaitez. Mais vous êtes taxé si vous n’attendez pas 8 ans après la signature du contrat.

  • les

  • : le capital déposé est investi sur toute une gamme de supports autres que le fonds en euros, tels que les OPCVM dans le cadre de SICAV ou de FCP, ou de l’immobilier dans le cadre de SCPI (sociétés civiles de placement immobilier dont l’objet est la gestion collective d’immeubles de logement, de bureaux, de locaux commerciaux,…). Pour ce type d’assurance vie, il faut être attentif au risque de perte en capital et au délai inhérent à la revente des parts sociales de la société. Pour en savoir plus cliquez ici. Lors de la signature d’un contrat d’assurance-vie consultez avec attention les frais de souscription, de gestion, d’arbitrages qui vont être appliqués. Ils réduisent fortement les résultats de votre placement.

Pour une information plus complète nous vous invitons à consulter le livret de la Finance pour tous et le site « Mes questions d’argent » réalisé par la Banque de France ou encore le Journal du Net.


Le plan d’épargne en actions (PEA) ne peut recevoir que des actions européennes ou des fonds investis majoritairement en euros. Ce support bénéficie d’une fiscalité avantageuse. Si le PEA a plus de 5 ans, seuls les prélèvements sociaux sont dus sur les plus-values et les revenus. De plus, au-delà de 8 ans, il est possible d’effectuer des retraits sans que cela n’entraîne la clôture du PEA. Les versements sur le PEA sont plafonnés. Pour en savoir plus cliquez ici.


Ces solutions sont mises en place par certaines entreprises dans le cadre de plans de retraites supplémentaires collectives (PERCO). En dehors des entreprises, les salariés ont accès au plan d’épargne retraite populaire (PERP).  Pour en savoir plus cliquez ici.



Placements dans l’immobilier

Le premier placement immobilier à faire est d’acheter sa résidence principale pour ne pas avoir à payer de loyer. Avec souvent un emprunt légèrement supérieur à un loyer ont peu acquérir son logement. S’il s’agit d’un choix pertinent (Emplacement, qualité de l’habitat, transports, commerces…), à la revente, si nécessaire, il permettra d’avoir un capital et parfois une plus-value (Revente plus chère que le coût d’achat).


Si l’on a acquis sa résidence principale et que l’on dispose d’argent à placer on peut avec mesure et risques limités s’orienter vers des SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) qui rapportent jusqu’à 6 fois le Livret A. Depuis des années la SCPI Corum est en tête des classements avec en 2017 un taux de rendement de 6.5 %. Lorsque vous achetez des parts de la SCPI CORUM au comptant, vous payez l'intégralité du prix de la transaction au comptant. Ce qui est intéressant c’est que le minimum d’achat est d’une part est de 1060€, et votre investissement doit donc être un multiple de 1060€.


Pour avoir des informations complémentaires sur les SCPI, vous pouvez consulter le site Meilleurescpi.com qui reste toutes fois une société qui accompagne les futurs acquéreurs de SCPI de mais là avec un investissement minimum de 5000 €.


Des placements dit "alternatifs"

Nous listons ici des placements alternatifs pour lesquels nous ne sommes pas en mesure d’apporter un avis.


Les investissements alternatifs trouvés sont :


  • Investissements Socialement responsable (ISR). Tout en boostant la rentabilité de son épargne les particuliers peuvent lutter contre la pollution ou l’exploitation humaine. Consultez en priorité le site d’information Le LABELISR soutenu par le Ministère des Finances. Puis pour connaître les performances des différents fonds, cliquez sur le site de BOURSORAMA  et sur celui de NOVAFI.

  • Investissement dans l’achat d’arbres en forêts avec ECOTREE. Cette jeune start-up bretonne, moins d’un an d’existence, a déjà séduit plus de 800 clients privés et une vingtaine d'entreprises dont la SNCF, Axa ou encore Aviva. Cet investissement vert permet de sauvegarder nos forêts françaises tout en enrichissant ceux qui y participent. Concrètement, les taux d'intérêt vont de 2 à 4%.

  • Terra Hominis soutient des vignerons en créant des vignobles en copropriété et vous permet de concrétiser vos rêves en devenant acteur de la vie d’un vignoble pour un investissement plaisir allant entre 1300€ et 2500€ (la part). Cet investissement n'est versé qu'une seule fois. La part est valable à vie et cessible à vos héritiers.

  • Prêter aux entreprises, aux start-up et aux promoteurs immobiliers par le biais des plateformes de prêts. Cela s’appelle du Crowdlending. Ce sont des particuliers, par le biais des plateformes,  qui mettent en commun des fonds pour prêter à des personnes ou de sociétés.  En contrepartie, ils bénéficient d’une rémunération sous forme d’intérêts chaque mois. Le taux de rendement annuel affiché par ces plateformes va de 2% à 11 %. Le magazine économique Challenges publie sa sélection de plateforme de financement. Cliquez ici pour la consulter.

  • MIMOSA vous propose de soutenir financièrement les projets agricoles ou ruraux et les personnes que vous appréciez. Vous êtes ainsi acteurs du destin de notre agriculture et de notre alimentation et vous participez au développement du tissu économique local et national. En contrepartie de votre apport vous bénéficiez d’intérêts de l’ordre 2% à 5%.


Bon à savoir !




  • Si vous avez des petits placements à faire, voir des gros vous pouvez visitez le site Mon Petit Placement . Conçu par son créateur pour en priorité des jeunes, on vous tutoie sur l’ensemble du site. Il a obtenu la confiance d’acteurs tels que la Caisse d’Epargne, le Réseau Entreprendre ou bien la Banque Publique d’Investissement. En bas de page du site vous trouvez un menu de navigation complet. Consultez les différentes rubriques pour voir ce site 100% internet. Regardez aussi le blog qui pose bien les questions.

  • Attention aux arnaques et aux placements à hauts risques. Pour vous prévenir, consulter le site de la banque de France sur le sujet en cliquant ici

  • Nous n’avons pas d’avis sur la société Tous sur mes finances qui se présente comme « Le média premium digital sur les finances personnelles ». L’ensemble des articles sur les placements semblent complets mais cela ne veut pas dire qu’ils ne soient pas orientés vers des produits de sociétés partenaires.

  • Pour comprendre la cryptomonnaie, nouvel espace de placements en débat, consulter le dictionnaire sur le sujet du Journal du Net.







2 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now